+33 1 42 36 60 00 17 rue Jean Lantier - 75001 Paris-France
  • fr

Hôtel de Ville de Paris à proximité de notre hôtel
26 Fév

Le Baiser de Doisneau la célèbre photographie prise à l’Hôtel de Ville de Paris à proximité de notre hôtel

Nous allons vous dévoiler les secrets de la célèbre photographie de Robert Doisneau: Le Baiser de l’Hôtel de Ville, prise comme son nom l’indique sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris à proximité de notre hôtel. ..

En voyant le ‘Baiser de l’Hôtel de Ville’  on s’imagine qu’il s’agit d’un cliché pris sur le vif. Il n’est est rien ! Il s’agit d’une scène  orchestrée au printemps 1950 par le photographe pour honorer une commande du magazine Life sur les amoureux de Paris. Doisneau engagea et rémunéra un couple d’étudiants en théâtre rencontré dans un café parisien . La photo la plus connue du photographe est ainsi née sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris à proximité de notre hôtel…

On imagine que Doisneau privilégiait le noir et blanc pour son esthétisme et son effet nostalgique ! En réalité, à l’époque les clichés en couleurs étaient onéreux, difficiles à développer et peu adaptés aux prises de vues en extérieur. On doit donc ce coup de génie de Doisneau à son manque de moyen.  Prévert disait de son ami Robert Doisneau: « C’est toujours à l’imparfait de l’objectif qu’il conjugue le verbe photographier. »

36 ans plus tard, en 1986, cette célèbre photographie fait la Une du Magazine Télérama et est commercialisée mondialement sous forme d’affiche, puis de cartes postales et de produits dérivés. Ce record mondial en fait une oeuvre culte. “Pourquoi tant de gens s’identifient sur cette photo ? Parce que c’est le symbole d’un moment heureux”, disait Robert Doisneau, surpris de ce succès.

Ce cliché devenu mythique s’est retrouvé au coeur de contentieux entre l’artiste et le présumés amants de la photographie qui réclamèrent des dommages et intérêts. Françoise Bornet, la modèle initiale, surgit de l’ombre en exhibant le cliché original signé, estampillé et numéroté que Robert Doisneau lui avait donné après la séance photo. En 2005, ce cliché original, mis à prix à 10 000 € chez Artcurial, fut vendu à un collectionneur suisse pour 185 000€.

Moins connus, ‘Amoureux aux poireaux’, ‘Baiser de l’Opéra’, ‘Baiser du Pont-Neuf’,  ou ‘Baiser Blottot’ sont autant d’instantanés du talent de ce maître de la photographie qui, au travers de plusieurs de dizaine de clichés d’amoureux parisiens  mêlant tendresse, nostalgie avec parfois un brin d’ironie, prouva au monde entier que Paris était toujours la capitale de l’amour.

Si vous souhaitez passer un moment en amoureux dans la capitale et rejouer la scène du Baiser sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris à proximité de notre hôtel…, la solution la plus simple est de résider au Grand Hôtel Dechampaigne, notre hôtel de charme 3 étoiles dont le cadre chaleureux et romantique vous séduiront.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Doisnea